Forum sur le CP3 de Yamaha : MT-09, Tracer 900, XSR 900 et Niken.
Bienvenu sur le forum de la MT-09 ! Smile

Celui-ci est entièrement consultable sans inscription, chacun étant libre de profiter des infos proposées qu'il souhaite participer ou non.

Néanmoins, nous recommandons l'inscription, pour profiter au mieux de toutes les possibilités du forum, et pour se faire de nouveaux potes motards ! Wink


Alors clique sur "s'enregistrer" pour t'inscrire, et ... ... ... à tout de suite ! :>




Le Deal du moment : -42%
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif ...
Voir le deal
129.99 €

Histoire d'un brave Kilowatt

Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Histoire d'un brave Kilowatt

Message par pegase22 le Jeu 9 Jan 2020 - 16:36

C’est l’histoire d’un brave kilowatt (1000 w) contenu dans du carburant.

Vu la suite de l’histoire peu importe si c’est de l’essence ou du gazole.

Alors, il était tranquille peinard dans un réservoir au moment où il s’est fait aspirer vers un moteur de groupe électrogène. (voir les photos jointes).

En sortant sur l’arbre moteur du groupe pour aller vers l’alternateur il ne valait plus que 0,3 kw ou 300 w. Et oui, le rendement d’un bon moteur thermique est de 30% maxi. A l’échappement on aura env. 7 CO2 et 8 H2O ... pour l’atmosphère.

En sortant de l’alternateur (rendement 85%) il ne vaut pas plus que 255 w !

Il passe dans un chargeur/redresseur/régulateur au rendement de 90% maxi, qui le réduit encore un peu vers 230 w, pour aller habiter dans une batterie.

Ouf un peu de calme.

Et voila qu’on l’appelle encore au boulot. Le moteur de la voiture électrique le veut.

Mais la batterie/contrôleur au rendement d’environ 70% ne veut donner que 161 w !

A la sortie du moteur électrique de la voiture, (rendement 90%) = 145 w pour la faire avancer cette voiture, il veut aller aux roues en passant par les organes de transmission dont le rendement avoisine les 90%.

Ouf! Il est dans la roue, mais ne vaut plus que 130 w !

Le coefficient de roulement pneu/sol au rendement d’environ 90% fera avancer la voiture électrique avec la puissance restante de :
118 w !!!

Pauvre  kW !

Il a très mauvaise conscience, car il a crée largement 3 fois plus de CO2 qu’une voiture classique.

On ne parlera pas du coût de recyclage des batteries, ni de la pollution offerte par ses composants acides, métaux lourds toxiques.

Mais comme je voudrais me tromper tellement, je pensais que son histoire était belle !.

Il parait même qu’il devait sauver la planète grâce la fée Transition écologique .

Par pitié que quelqu’un me contredise, me rende ce si beau rêve.....merci à lui.

Parfois je me demande si il n’y aurait pas dessous tout ça, beaucoup d’intox organisée par de malins lobbies !???

Evidemment pour que l’astuce fonctionne à plein rendement, il faudra pas mal de moutons de Panurge.

Au fait, petite précision.

Le rendement c’est la puissance finale utilisée divisée par la puissance consommée.

Le reste est perdu en chaleur, fumée, gaz ... que du << ça sert à rien>>.

  C'EST CA L'ECOLOGIE bien comprise !!!

Histoire d'un brave Kilowatt 113

Histoire d'un brave Kilowatt 211

Histoire d'un brave Kilowatt 310

Et de nous prendre pour des idiots !   ...... vous ne verrez jamais cela à la télévision !.
pegase22
pegase22
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 8966
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Là où y a des mouettes ! - 22000 -

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par jyti le Jeu 9 Jan 2020 - 17:11

Hi,

on peut espérer que ce scenario ne soit que pour des tests de perf des VE mais qu'en situation nominale ce soit le réseau électrique qui fournisse ce gentil kW.

Mais une question : quid du kVA auquel il est acoquinné ?

Car le linky tout fourbe qu'il est compte les deux et ça peut surprendre....

Bon de toute façon une voiture écolo qui se tape le 0 à 100 en 4 secs mais qui roule à 120 sur l'autoroute sinon la batterie souffre et pèse plus de 2T questionne coté écologie.

A t'on besoin d'alimenter des piles pour déplacer une telle masse pour atteindre l'objectif de déplacer seulement les 100kgs au volant ?

L'écologie eut voulu de limiter la masse totale et ici seul le twizzy est pertinent (s'il a des fenêtres of course).

Je ne discute pas le coté farce, mais il y aurait à redire ((c) audiard)
jyti
jyti
Posteur fréquent du forum
Posteur fréquent du forum

Messages : 735
Date d'inscription : 04/02/2015
Localisation : ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par favereau le Jeu 9 Jan 2020 - 18:01

he oui ça fait réfléchir:( Sad Sad ……. on reste au diesel alors Histoire d'un brave Kilowatt 3087849249
favereau
favereau
Bon posteur sur le forum
Bon posteur sur le forum

Messages : 451
Date d'inscription : 08/10/2013
Localisation : noisiel

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par dd2rc38520 le Jeu 9 Jan 2020 - 18:22

jyti a écrit:


Car le linky tout fourbe qu'il est compte les deux et ça peut surprendre....

)

Que veut tu dire par là ??
dd2rc38520
dd2rc38520
Gros posteur du forum
Gros posteur du forum

Messages : 1620
Date d'inscription : 01/04/2017
Localisation : le bourg d'oisans

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par jmarc le Jeu 9 Jan 2020 - 18:29

le linky , ca change rien a la facture kva ou kw meme combat , faut arrêter la psychose !
jmarc
jmarc
Bon posteur sur le forum
Bon posteur sur le forum

Messages : 525
Date d'inscription : 15/08/2017
Localisation : 85 montreverd

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par pegase22 le Jeu 9 Jan 2020 - 18:43

jmarc a écrit:le linky , ca change rien a la facture kva ou kw meme combat , faut arrêter la psychose !

lu que le linky est prévu...programmé pour faire le distingo en dépense d'énergie.

Qui fait qu'il pourrait dépister que tu es entrain de recharger ta voiture, et la facturation ne serait plus pareil ....

donc plus cher le KW/heure ....l'Etat ne passerait-il pas par-là ?....mais ce n'est que des ""on dit"" !
pegase22
pegase22
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 8966
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Là où y a des mouettes ! - 22000 -

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par jyti le Jeu 9 Jan 2020 - 18:51

jmarc a écrit:le linky , ca change rien a la facture kva ou kw meme combat , faut arrêter la psychose !

Aucune psychose, là ou l'ancien compteur te laisser dépasser allègrement ton abo en kW, le linky te bloque au kVA

La facture est effectivement la même quoiqu'on puisse en douter si elle est établie sur l'affichage qu'il offre (je vois la conso instantanée tomber à 0 pendant un laps de temps court certes, mais shocking) par contre lors de la tentative de dépassement de la valeur de l'abo (3/6/9/...), il va y avoir coupure.
jyti
jyti
Posteur fréquent du forum
Posteur fréquent du forum

Messages : 735
Date d'inscription : 04/02/2015
Localisation : ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par Corsair le Ven 10 Jan 2020 - 5:44

L'électricité est une source d'énergie que l'on peut fabriquer , et pour le moment on n'a pas inventé des procédés véritablement vertueux (la moitié de l'électricité produite dans le monde est issue de centrales à charbon il me semble) surtout avec la filière nucléaire qui va laisser des beaux cadeaux empoisonnés aux centaines de générations futures . La fusion nucléaire ( ITER) ça ne fonctionne toujours pas ailleurs que dans le soleil , mais rien ne peut affirmer que l'on n'arrivera pas à créer des enceintes de confinement efficaces à l'avenir . Reste la géothermie et le photovoltaïque pour ce qui reste à améliorer grandement . L'éolien est non seulement marginal mais irrégulier et les turbines ont une durée de vie très brève :il y a un bon bouquin à ce sujet . L'hydro-électricité arrive à saturation des installations  , et les systèmes sous-marins (hydroliennes) sont encore difficiles à gérer

Les hydrocarbures , ce sont des stocks finis , point barre . On trouve régulièrement de nouveaux gisements , mais ils sont de plus en plus chers à exploiter , donc le jour où le coût d'exploitation sera supérieur au prix de vente sur le marché , la production sera arrêtée .

Il y a aura toujours une exploitation pour l'industrie chimique , mais les transports par véhicules individuels seront les premiers impactés , donc la transition doit être envisagée dès maintenant . Pour le transport de fret aérien , terrestre et maritime , il n'y a pas d'alternative pour le moment

Le rendement d'un moteur électrique est bien supérieur à celui d'un moteur thermique à combustion interne , il y a beaucoup moins de pièces en mouvement , de lubrifiants à utiliser , et pas de rejets directs de polluants (bon , on a délocalisé la pollution dans les zones industrielles où sont fabriquées les batteries , mais celles-ci devraient énormément progresser dans la décennie à venir , avec moins de lithium et de métaux rares)

Reste à fabriquer des véhicules de faible masse à fort coefficient aérodynamique (Cx) et faible coefficient de frottement , à gérer les stocks finis de cuivre , de nickel et d'aluminium (fabriqué par électrolyse , donc production très consommatrice d'électricité ) et à sortir du système économique d'hyperconsommation de masse
Corsair
Corsair
Bon posteur sur le forum
Bon posteur sur le forum

Messages : 589
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Hautes Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par pegase22 le Ven 10 Jan 2020 - 10:02

Corsair a écrit:On trouve régulièrement de nouveaux gisements ,

avec la fonte des glaces, le réchauffement climatique, y aurait du pétrole à foison aux pôles ....

in eterman ou presque !.

Le Président Trump a dit la semaine dernière que l'Amérique était maintenant le premier producteur mondial,

qu'elle n'était plus dépendante des Emirats....le pétrole à mon avis à encore, et hélas de beaux jours devant lui !.
pegase22
pegase22
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 8966
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Là où y a des mouettes ! - 22000 -

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par thdu le Ven 10 Jan 2020 - 10:26

à pollution égale, le moteur électrique garde 2 avantages en milieu urbain : le silence et zéro rejet pour nos poumons, ça me suffit amplement pour espérer une généralisation de l'électricité ( motos comprises ) car alternant les séjours ville/campagne, je constate que respirer en ville est bien + pénible qu'à la campagne ( malgré les odeurs de fumier ... Rolling Eyes )

en espérant que les sommes d'argent englouties à tenter d'optimiser ou camoufler les rejets du thermique soient transférées à l'optimisation des batteries
thdu
thdu
Gros posteur du forum
Gros posteur du forum

Messages : 1797
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Nice

http://thdu.fr

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par Vincent Z le Ven 10 Jan 2020 - 10:59

Les USA sont effectivement le 1er producteur depuis qu'ils exploitent le gaz de schiste, avec les dégâts écologiques qui vont avec
Les canadiens se sont lancés aussi dans cette production

Vincent Z
Membre régulier du forum
Membre régulier du forum

Messages : 170
Date d'inscription : 16/11/2016
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par pegase22 le Ven 10 Jan 2020 - 11:48

thudu a écrit:je constate que respirer en ville est bien + pénible qu'à la campagne ( malgré les odeurs de fumier ... Rolling Eyes )

une bonne odeur de fumier ça revigore ! Histoire d'un brave Kilowatt 3495237014 Histoire d'un brave Kilowatt 1109529184
pegase22
pegase22
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 8966
Date d'inscription : 03/01/2015
Localisation : Là où y a des mouettes ! - 22000 -

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par jyti le Ven 10 Jan 2020 - 13:00

Corsair a écrit:L'électricité est une source d'énergie que l'on peut fabriquer , et pour le moment on n'a pas inventé des procédés véritablement vertueux (la moitié de l'électricité produite dans le monde est issue de centrales à charbon il me semble) surtout avec la filière nucléaire qui va laisser des beaux cadeaux empoisonnés aux centaines de générations futures . La fusion nucléaire ( ITER) ça ne fonctionne toujours pas ailleurs que dans le soleil , mais rien ne peut affirmer que l'on n'arrivera pas à créer des enceintes de confinement efficaces à l'avenir . Reste la géothermie et le photovoltaïque pour ce qui reste à améliorer grandement . L'éolien est non seulement marginal mais irrégulier et les turbines ont une durée de vie très brève :il y a un bon bouquin à ce sujet . L'hydro-électricité arrive à saturation des installations  , et les systèmes sous-marins (hydroliennes) sont encore difficiles à gérer
...

Super-phenix et astrid (neutrons rapides) prospectaient des solutions pour ne pas laisser de résidus nucléaires à nos gamins. Mais l'intégrisme écolo et l'électoralisme de politiciens ont eu raison (aujourd'hui) de telles recherches.
jyti
jyti
Posteur fréquent du forum
Posteur fréquent du forum

Messages : 735
Date d'inscription : 04/02/2015
Localisation : ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par Szoke le Ven 10 Jan 2020 - 13:55

C'est l'histoire d'un petit bol d'air, cousin du kW ci-dessus. Il arrive poussé par le vent et passe dans une éolienne. Monsieur Betz étant passé par là, il en reste 59 % récupérables, mais on s'en fout puisque il est gratuit jusque là. A partir d'ici, c'est payant, car ça implique des investissements matériels. En énergie c'est ton kWh (1000 Wh).
Avec un rendement de pale de 92 % et d'alternateur de 95 %, il reste 870 Wh qu'on envoie sur le réseau haute tension en direct. Il y a les pertes sur le réseau HT, puis pour le ramener au 400 V distribué localement, disons un rendement de 0,85. Il reste 740 Wh. La batterie se charge quand le réseau est en sur-production pendant la nuit (comme dans tout bon réseau intelligent qui existe déjà au Japon par exemple). Le rendement de la batterie est de l'ordre de 80 % et le moteur électrique de la voiture (ou du scooter) de 90 %, il reste enfin 532 Wh à la roue.
Coût en CO2 : ben surtout le béton qui a servi de fondation à l'éolienne. Le retour sur investissement énergétique de ces machines est de 4 mois environ. Donc après 4 mois, elles ont produit plus de courant qu'il n'a fallu pour les construire, fondations comprises.
Elle n'est pas belle la vie ?
Pour en arriver là, il faut évidemment plusieurs choses :
- un changement profond des mentalités,
- un gouvernement qui n'est pas paralysé par l'industrie nucléaire,
- accepter d'avoir une éolienne dans son paysage,
- installer un réseau intelligent capable de supporter des sources intermittentes,
- interconnecter les réseaux européens, il y a toujours du vent ou du soleil quelque part,
- etc...
Bref, la seule chose dont on est certain, c'est que les énergies non renouvelables, et bien par définition, un jour il n'y en aura plus. Alors autant se préparer au changement plutôt que de le subir.

"Ne pas prévoir c'est déjà gémir" disait Léonard de Vinci.
Szoke
Szoke
De passage sur le forum
De passage sur le forum

Messages : 57
Date d'inscription : 23/11/2016
Localisation : Gesves (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par iron man le Ven 10 Jan 2020 - 19:50

le tout électrique est une aberration totale !
le souci c'est qu'en France on agit avant tout de façon politique (comme dans pas mal de pays me direz vous...)
et le politique c'est, le pouvoir et le rendement à court terme.
l’intérêt général ils s'en tapent sauf si ça les maintient à leurs places.

quand on parle de voitures bus camions et motos électriques, on va passer à ça, tout simplement car dépendre de l'électricité ça revient à dépendre du nucléaire... et là EDF se frotte les mains...

car démontrer que l'on va pouvoir multiplier la puissance du réseau par 3 voire 5 voire plus, sans toucher à l'augmentation des réacteurs alors là on est dans le rêve le plus complet.... voilà pourquoi on pousse vers l'électrique énergie soit disant propre...

propre oui pour ses émissions 0 dans les villes ok mais pour son bilan carbone à l’échelle de la planète alors là faudra revoir la copie et vite.

Si on se lance dans le tout électrique dans pas 20 ans on a les mêmes problèmes mais ils ne seront pas produit par les gaz d'échappement mais par le non recyclage des déchets des batteries toujours plus puissante, ça va aller très très vite...

certaine études techniques bien faites dont je tairais le nom car je n'ai pas le droit de le dire montrent que l'assurance à 100% d'une écologie bien pensée au niveau de l'énergie est justement la multiplication et la diversité des énergies sans qu'aucune ne soient réellement bannies.

l’explication que j'ai lu, en résumé, donne pour faire court à peu près ceci,
étendre l'énergie électrique aux seuls véhicules de transport en commun pour les centres villes et périphéries urbaines

électrification des gros bateaux à quai pour les villes portuaires

transports camion interurbain en ferroutage

véhicules perso soit essence au moins pour les 15 ans avenir soit hybrides ceux qui permettrait de trouver le temps de passer aux véhicules à hydrogène rentables et démocratisés.

ce qui permettrait de ne pas sur pousser le réseau et surtout de ne pas faire de nucléaire supplémentaire et surtout avoir un vrai bilan carbone à long terme mais politiquement ces mesures ne passeront jamais trop longues comme d'hab.... bon c'est résumé très très court mais ça donne une petite idée ....
iron man
iron man
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 3539
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par BeR1 le Sam 11 Jan 2020 - 12:15

C'est comme lors des pics de pollution (anticyclonique pas de vent), on pollue et on nous dit de pas rouler. Mais si le vent pousse chez le voisin, on ne pollue plus, on peut y aller à fond,  c'est magique !
L’électrique  c'est pareil :  si on déplace le problème ailleurs, il existe plus, magie.
Il faudrait déjà prendre le problème ou il est : réduire  la consommation. Mais la il y a un très gros soucis,  l'économie et le monde financier n'aime pas cela du tout et comme c'est eux aux commandes ...
BeR1
BeR1
Membre régulier du forum
Membre régulier du forum

Messages : 146
Date d'inscription : 19/11/2014
Localisation : Tourcoing

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par jyti le Sam 11 Jan 2020 - 12:26

Szoke a écrit:C'est l'histoire d'un petit bol d'air, cousin du kW ci-dessus. Il arrive poussé par le vent et passe dans une éolienne. Monsieur Betz étant passé par là, il en reste 59 % récupérables, mais on s'en fout puisque il est gratuit jusque là. A partir d'ici, c'est payant, car ça implique des investissements matériels. En énergie c'est ton kWh (1000 Wh).
Avec un rendement de pale de 92 % et d'alternateur de 95 %, il reste 870 Wh qu'on envoie sur le réseau haute tension en direct. Il y a les pertes sur le réseau HT, puis pour le ramener au 400 V distribué localement, disons un rendement de 0,85. Il reste 740 Wh. La batterie se charge quand le réseau est en sur-production pendant la nuit (comme dans tout bon réseau intelligent qui existe déjà au Japon par exemple). Le rendement de la batterie est de l'ordre de 80 % et le moteur électrique de la voiture (ou du scooter) de 90 %, il reste enfin 532 Wh à la roue.

Sauf qu'il faut aussi faire avec la disponibilité de la production par éolienne et là le rendement est de 20 voire 10% maximum. C'est à dire que si le consommateur a besoin d'un kw, il faut construire des éoliennes de 5kw de capacité.
Szoke a écrit:
Coût en CO2 : ben surtout le béton qui a servi de fondation à l'éolienne. Le retour sur investissement énergétique de ces machines est de 4 mois environ. Donc après 4 mois, elles ont produit plus de courant qu'il n'a fallu pour les construire, fondations comprises.
ici aussi le "béton" des éoliennes est une gabegie énorme. Ca requiert du sable (et pas n'importe lequel, le sable aussi est une ressource en quantité limitée sur notre terre) et de la ferraille. La consommation de sable et fer par kw produit est énorme par rapport au nucléaire.
Szoke a écrit:
Elle n'est pas belle la vie ?

faut voir, quand on commence à placer des éoliennes dans des parcs naturels, quand il y a des suspicions d'influences néfastes sur les troupeaux (je ne prends pas partie, je n'en sais rien hormis que certaines personnes se plaignent),

tout comme pour les 80km/h, les ogm, les pesticides, les médicaments, les vaccins, la lumière bleue, ... je rêve d'études sérieuses faites en amont et con/infirmant innocuité des solutions proposées avec l'objectif de fournir un véritable progrès.

Szoke a écrit:
Pour en arriver là, il faut évidemment plusieurs choses :
- un changement profond des mentalités,
- un gouvernement qui n'est pas paralysé par l'industrie nucléaire,
- accepter d'avoir une éolienne dans son paysage,
- installer un réseau intelligent capable de supporter des sources intermittentes,
- interconnecter les réseaux européens, il y a toujours du vent ou du soleil quelque part,
- etc...
Bref, la seule chose dont on est certain, c'est que les énergies non renouvelables, et bien par définition, un jour il n'y en aura plus. Alors autant se préparer au changement plutôt que de le subir.

"Ne pas prévoir c'est déjà gémir" disait Léonard de Vinci.

pour ma toute petite analyse à moi :
mentalité OK, mais il y a plusieurs champs d'application ici les particuliers (dont moi) les politiciens (décideurs mais partiaux électoralistes voire populistes) les industriels (en qui on ne peut avoir confiance cf areva et edf)
paralysie due au nucléaire OK MAIS j'aurais voulu qu'astrid soit prioritaire et non l'EPR,
éolienne dans le paysage NOK au moment où on enterre les lignes HT, voir surgir en haut des monts ces trucs au rendement ridicule m'insupporte
réseau intelligent OK
interconnexion OK mais vent ou soleil ne peuvent aujourd'hui que compléter la source d'énergie

Les hydroliennes posent des gros problèmes de résistance à la salinité... mais peuvent fournir un courant en continu

Il faut en sus développer les économies par les isolations de l'habitat, tendre vers le seul kw qui soit écolo cad le kw qu'on ne consomme pas (j'ai dis tendre hein ! c'est pour signifier qu'il faut rationaliser les kw consommés et pas dans des voitures de 2 tonnes !!!) c'est l'objectif des circuits courts entre autre.
Il faut réduire le réchauffement avec "aussi" des toits végétalisés, des surfaces claires (toit de bâtiment/voiture, trottoir, routes...)
Tenter de réutiliser/stocker toutes les sources de chaleur à l'image des serres chauffer par l'eau des centrales nucléaires dans la vallée du Rhône et sûrement ailleurs
relancer l'industrie du pull   ; )  

Bon y'a encore du taff
jyti
jyti
Posteur fréquent du forum
Posteur fréquent du forum

Messages : 735
Date d'inscription : 04/02/2015
Localisation : ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par synapse38 le Sam 11 Jan 2020 - 13:06

Very Happy

Penser à se fabriquer un parachute à 10m du sol, après une chute libre de plus d'un million de km, c'est juste un façon de dire qu'on avait essayé...

Tout ce qui est """nucléaire""" se fonde sur la consommation de minerais fortement contraints, qui supposent des impacts environnementaux hallucinants.

Les projets Astrid et compagnie ne valent rien technologiquement (juste des bouilloires géantes), n'ont aucune viabilité à très long terme, et n'enrichissent que leurs constructeurs à grands coups de centaines milliards d'argent public.

Et utiliser du plutonium, sans déconner ?

On reste sur une logique de consommation et de production.
Cette même logique qui nous a amenés ici en moins de 200 ans.

Il faut isoler isoler isoler isoler isoler isoler isoler. Et isoler.
La majorité de nos logements date des années 60-70. Peu ou souvent pas isolés.

Les milliers de milliards balancés dans le nucléaire ces 60 dernières années auraient permis de massivement subventionner l'isolation, et des constructions peu consommatrices.
Mais on préfère nous justifier par une pirouette arrière que le kWh est pas cher grâce au nucléaire.
On sait tous aujourd'hui que le bilan du nucléaire est totalement catastrophique.

J'habite dans une région où il y avait de la neige.
La plupart des immeubles en station datent de cette époque.
Avec des murs béton de 20cm. Point. Aucune isolation.
Et soit une grosse chaudière fioul qui chauffe les oiseaux, ou des convecteurs grille-pain.

Inadmissible. Débile. Perso, de toute façon, je ferais interdire toutes les "'stations de ski".

Ça fait partie de tous ces non-sens (avec les SUV...) qui nous mènent vers un effondrement aussi violent qu'inévitable.

Moi je me dis qu'on a la chance de pouvoir assister à la fin du film, c'est un privilège Histoire d'un brave Kilowatt 3495237014
synapse38
synapse38
Gros posteur du forum
Gros posteur du forum

Messages : 1438
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par iron man le Sam 11 Jan 2020 - 15:20

synapse38 a écrit:Very Happy

Penser à se fabriquer un parachute à 10m du sol, après une chute libre de plus d'un million de km, c'est juste un façon de dire qu'on avait essayé...

Il faut isoler isoler isoler isoler isoler isoler isoler. Et isoler.
La majorité de nos logements date des années 60-70. Peu ou souvent pas isolés.

J'habite dans une région où il y avait de la neige.
La plupart des immeubles en station datent de cette époque.
Avec des murs béton de 20cm. Point. Aucune isolation.
Et soit une grosse chaudière fioul qui chauffe les oiseaux, ou des convecteurs grille-pain.

Inadmissible. Débile. Perso, de toute façon, je ferais interdire toutes les "'stations de ski".

Ça fait partie de tous ces non-sens (avec les SUV...) qui nous mènent vers un effondrement aussi violent qu'inévitable.

Pitié tout ce que tu veux mais pas le ski !!! Histoire d'un brave Kilowatt 3072614782
plus sérieusement, je suis à peu près d'accord sur tout ce que tu écris mais crois moi une seule station de ski n'arrive pas à la cheville d'un seul géant de croisière sur lequel le bilan carbone est tout simplement apocalyptique!!!!

la station de ski bouffe de l'eau et de l'énergie c'est vrai, de façon considérable pour la neige de culture et cette pratique je suis entièrement d'accord doit être contrôlé de très prés.
pour le reste elle ne pollue pas plus qu'un simple centre commercial n'importe où c'est pas anodin oui mais pas le pire loin de là.

le problème c'est qu'on fait toujours le maximum pour que le commun des mortels ne puisse voir que l'arbre qui cache la foret.
si déjà on s'attaquait comme tu dis si bien au logement qui lui est un mastodonte sur la France entière et dans le monde en matière de gaspillage d'énergie c'est un ogre indescriptible, seulement voilà qui va détruire toutes les passoires pour reconstruire du bâtiment passif en énergie aucun politique et aucun gouvernement ne prendra un tel investissement à sa charge.

juste pour dire que bien sur il faut de grosses mesures mais arrêtons de faire culpabiliser celui qui fait une tache au sol et de le montrer du doigt alors que les gros lobbyistes qui pourrissent la planète ceux là on leur fait des ronds de jambes.

Prenons déjà des mesures drastiques contre ceux qui sont les plus gros pollueurs faisons les cracher en fonction, et ensuite si ça ne suffit pas on s'attaquera a celui qui roule avec sa petite clio diesel ou son SUV ou celui qui va se payer une semaine pour profiter de la montagne l'hiver.

Et à mon humble avis on s'apercevra qu'on aura déjà réglé 60 % du problème voire plus, oui mais voilà pour attaquer les lobbyistes il faut des gouvernements et des politiques locaux ou régionaux qui ne font pas de la politique leur métier mais là, je suis dans un film de Disney.....
iron man
iron man
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 3539
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par synapse38 le Sam 11 Jan 2020 - 16:20

Very Happy

Il faut évidemment dépolluer et couler tous les paquebots géants à proximité des barrières de corail.
Les iraniens peuvent peut-être s'en occuper par accident ?

Pour les SUV, comme pour le reste, il n'est pas question de culpabiliser.
On est tous coupables et responsables de ce merdier.

Ceux qu'ils faut condamner, ce sont les industriels qui ont le pouvoir.
Produire des SUV avec comme argument : "C'est ce que demandent les clients", c'est un crime.
Le consommateur est un gamin de 5 ans, l'industriel lui, est un adulte, c'est à lui de donner l'exemple.

Mais rien de ce qui devrait être fait ne le sera.
C'est ainsi.

C'est le syndrome gilets jaunes.
Il faut y a qu'a faut qu'on, mais pas moi.

A chaque annonce allant dans le bon sens, et entraînant de fait des restrictions ou des limitations, les mouettes descendront dans la rue pour gueuler : "Moi ! Moi ! Moi ! Moi !".
Les mouettes dans le monde de Nemo, ça vous parle Wink

Mais comme disait l'autre, les faits sont têtus, et, comme disait encore un autre, il n'existe pas de problème qu'une absence de solution ne finisse par résoudre.
synapse38
synapse38
Gros posteur du forum
Gros posteur du forum

Messages : 1438
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par thdu le Sam 11 Jan 2020 - 16:58

synapse38 a écrit:
Pour les SUV, comme pour le reste, il n'est pas question de culpabiliser.
On est tous coupables et responsables de ce merdier.

absolument, trop facile de montrer le gros du doigt pour se dédouaner du moindre effort



synapse38 a écrit:
C'est le syndrome gilets jaunes.
Il faut y a qu'a faut qu'on, mais pas moi.

ah ah, attention terrain glissant  ( tous les petits smiley sont jaunes  Histoire d'un brave Kilowatt 1109529184 )
thdu
thdu
Gros posteur du forum
Gros posteur du forum

Messages : 1797
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Nice

http://thdu.fr

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par iron man le Sam 11 Jan 2020 - 19:03

Attention je ne veux dédouaner personne encore moins moi par le beau premier, je veux simplement dire que si au lieu de perdre du temps a résoudre les choses par le plus vulnérable on commençait par résoudre le problème par le haut et le plus important nous verrions qu'une énorme partie de ce problème se résoudrait a la vitesse grand V

mais voilà pour résoudre les problème d'écologie urgente ça coûte des milliards et il faudrait changer le quotidien de ceux qui les gagnent donc c'est très compliqué ...

C'est la dessus que je voulais venir mais oui personne n'est innocent sur ce problème ...
iron man
iron man
Le forum est ma maison !
Le forum est ma maison !

Messages : 3539
Date d'inscription : 27/10/2016
Localisation : TOULON

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par Corsair le Sam 11 Jan 2020 - 19:55

Une chose à ne pas oublier : ce sont les entreprises qui gouvernent , pas les politiques qui ne sont que des pantins qui n'agissent que sur le très court terme de leur mandat électoral et dans leur intérêt personnel.

Il semble qu'il y a un projet de 5 EPR à construire prochainement sur le territoire  , et EDF/Oreno n'a pas encore fini payer les pénalités pour Hinkley et la Finlande dont les chantiers vont coûter bien plus cher que prévu et ont pris des années de retard .

Et le coût de maintenance des centrales en activité devient une énorme problème pour EDF : c'est l'usager qui paiera de toute façon

Et oui , il n'y a pas d'uranium dans notre sous-sol , par contre en Afrique ...C'est pour ça qu'il y a tant de violence et d'instabilité là-bas  Crying or Very sad

Je ne sais pas si nous allons assister à la fin du film , mais il ne nous fait pas rêver Evil or Very Mad
Corsair
Corsair
Bon posteur sur le forum
Bon posteur sur le forum

Messages : 589
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Hautes Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Histoire d'un brave Kilowatt Empty Re: Histoire d'un brave Kilowatt

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum